Conseils pour réduire les risques de cancer du col utérin

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Il est possible de réduire vos chances de contracter un cancer du col utérin en suivant ces conseils :

  • Se vacciner aux âges requis : Le vaccin protège contre 4 types de papillomavirus (HPV) responsables de la majorité des cancers du col de l’utérus,
  • Réaliser régulièrement son dépistage auprès d’un spécialiste (frottis cervico-utérin)
  • Proscrire le tabagisme : C’est l’un des facteurs les plus importants. L’arrêt du tabac doit être une priorité.
  • Soyez vigilante en cas de saignements lors des rapports : les lésions du col utérin peuvent être à l’origine des saignements anormaux et sont susceptibles de se transformer en cancer du col de l’utérus.

Quels symptômes ?

Au début, le cancer du col n’engendre aucun symptôme particulier. A ce moment-là, seuls les frottis de dépistage peuvent le mettre en évidence.

Lorsque le cancer évolue, il engendre des symptômes dont :

  • Des saignements vaginaux après les rapports sexuels ;
  • Des saignements vaginaux hors période de règles ;
  • Des douleurs pendant les rapports sexuels ;
  • Des pertes vaginales ;
  • Des douleurs dans le bas du ventre ;
  • Des douleurs lombaires.