Qu’est-ce que l’autopalpation de seins ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

L’autopalpation de seins, appelée aussi auto-examen, consiste à s’examiner les seins afin de détecter des modifications qui pourraient orienter vers un diagnostic de cancer.

Sachez que l’autopalpation ne remplace pas l’examen clinique réalisé par votre médecin et encore moins la mammographie ! C’est pourquoi, toute suspicion relevée lors d’une autopalpation justifie un avis spécialisé sans attendre.

Comment réaliser une autopalpation des seins ?

Du fait de sa situation anatomique, le sein est facile à palper, surtout s’il est de volume moyen ou petit.

A partir de quel âge faire une autopalpation mammaire ?

L’autopalpation mammaire doit être réalisée à partir de 25 ans, une fois par mois. Il faut faire l’auto-palpation doucement et prendre son temps. L’auto-palpation dure environ 5 minutes et ne doit pas faire mal.   Il est préférable de réaliser une autopalpation après vos règles. En effet, avant et pendant vos règles, vos seins peuvent être différents. Dans tous les cas, faites cette auto-palpation toujours au même moment de votre cycle.

Que faire après une auto-palpation mammaire ?

Si vous avez vu ou senti quelque chose de bizarre, vous prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste ou votre médecin gynécologue. Le médecin ou le gynéco vous palpe à nouveau les seins. Il peut demander d’autres examens comme une mammographie si vous avez plus de 30 ans, une échographie, une IRM du sein ou une prise de sang.   Vous n’oubliez pas d’aller voir votre médecin généraliste ou votre médecin gynécologue une fois par an, car l’auto-examen des seins ne se substitue en rien à une consultation avec un professionnel de santé.

Qu’est-ce qu’un cancer du sein ?

Un cancer du sein correspond à la prolifération anormale et excessive de cellules. Souvent, l’accumulation de ces cellules forme un amas appelé tumeur. Une tumeur est composée de cellules dites tumorales ou cancéreuses.   Il existe de nombreux types de cancers du sein. Les cancers du sein les plus fréquents sont appelés adénocarcinomes et se développement à partir des cellules épithéliales de la glande mammaire. Il existe aussi des cancers du sein qui se développent à partir des lobules (cancers lobulaires). Enfin, les carcinomes canalaires se développent à partir des canaux galactophores.   Certains ont une composante génétique forte, ce qui signifie qu’il y a un facteur de risque héréditaire, un gène muté, qui se transmet des parents aux enfants. On parle souvent des gènes BRCA1 et BRCA2. Néanmoins, l’âge est le principal facteur de risque du cancer du sein.   Certains cancers évoluent plus vite que d’autres, ils sont dits agressifs. Lorsque des cellules cancéreuses migrent vers d’autres organes, on parle de métastases.   Un autre cancer féminin est le cancer du col de l’utérus dont l’examen de dépistage de référence est le frottis cervico-utérin.

Qu’est-ce qu’une mammographie ?

La mammographie est une radio des seins. Avec l’échographie, la mammographie permet de déceler les kystes liquides (cavité qui contient du liquide). C’est l’examen de référence dans le dépistage du cancer du sein. Il dure 10 à 15 minutes avec l’aide du manipulateur-radio (communément appelé le manip-radio), à l’hôpital, en clinique ou dans un centre d’imagerie médicale. Les résultats sont ensuite analysés par le radiologue.   Grâce à ces examens d’imagerie, on a des informations sur la suspicion d’une anomalie, ce qui peut motiver de continuer les investigations avec une biopsie et une analyse anatomopathologique par exemple. La biopsie peut être réalisée sous anesthésie locale. Cela consistera à prélever un peu de tissu à l’aide d’une aiguille, puis d’envoyer le prélèvement au laboratoire pour une analyse par le médecin anatomopathologiste. Seule la biopsie permet de confirmer la présence d’un cancer.

Quand faire une mammographie ?

Avant 50 ans, seules les femmes présentant des facteurs de risque de cancer du sein doivent réaliser des mammographies. Puis entre 50 et 74 ans, toutes les femmes sont invitées à faire une mammographie, tous les 2 ans, via une campagne nationale.