JOURNEE MONDIALE CONTRE L’ESCLAVAGE D’ENFANTS

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Parallèlement à la journée de lutte pour l’abolition de l’esclavage (2 décembre) ou la commémoration de l’abolition), on « célèbre » aussi une Journée de lutte contre l’esclavage des enfants.

  • 40 millions de victimes de l’esclavage moderne et 152 millions de victimes du travail des enfants dans le monde

De nouveaux chiffres mettent en évidence que les Objectifs de développement durable, notamment l’Objectif 8.7, ne pourront être atteints sans un renforcement massif des efforts pour lutter contre l’esclavage moderne et le travail des enfants.

Adoption en RDC: des petits enfants finissent «esclaves domestiques ou sexuels»

C’est l’un des pays africains où les trafiquants rivalisent de ruses pour obtenir des «enfants à adopter» en toute illégalité. Des petits Congolais se retrouvent parfois à des milliers de kilomètres de leur pays natal, à la merci de familles qui les exploitent sans scrupules comme «esclaves domestiques ou sexuels». Le combat est engagé à Kinshasa pour tenter d’y mettre fin.

Le 30 août à Kinshasa 2020, Lambert Matuku Memas, le ministre d’État en charge de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, a annoncé que le pays s’engageait à éliminer le travail des enfants dans le secteur minier d’ici à 2025.

L’annonce a été faite en présence de plusieurs membres du gouvernement lors d’un atelier de validation de la nouvelle stratégie nationale visant à lutter contre le travail des enfants dans les mines artisanales de cobalt en République démocratique du Congo (RDC).

Les enfants constituent ainsi le groupe de travail le plus vulnérable et le moins protégé.   

Nos actions pour protéger les enfants


 Le FDA continue à travailler sur les conditions des travailleurs mineurs dans les mines artisanales de cobalt en RDC.

Le FDA ; dans sa vision et mission s’engage pour l’avenir des enfants. La lutte contre toute forme d’abus des enfants est essentielle. En République Démocratique du Congo, province du Nord Kivu, au FDA,  porte une attention particulière à la protection des enfants contre toute forme d’exploitation.

Cela se concrétise par :

  • Des programmes de prévention, de sortie du travail et de réhabilitation.
  • L’accès à l’éducation : aide à la scolarisation, lutte contre l’échec et l’abandon scolaire.
  • La prise en charge des enfants victimes d’exploitation et leur réinsertion sociale.
  • Le soutien des enfants vulnérables : orphelins, parents malades, parents seuls.
  • L’aide aux activités génératrices de revenus et microcrédit, ainsi les enfants n’auront plus besoin d’aller travailler pour subvenir aux besoins de la famille.