COMMINIQUE DE PRESSE

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

L’ONG de défense de droits de l’homme, Focus Droits et Accès, basée à Goma en République Démocratique du Congo  s’insurge contre les tueries à l’égard des peuples autochtones  pygmées dans la nuit du jeudi 14 janvier 2021, et attire  l’attention des autorités de la RDC, de la société civile et ceux de la communauté internationale  sur l’usage excessif des armes létales en violation des droit de l’homme.

Une attaque surprise et sanglante des combattants ADF qui ont fait plus de 46 morts, dont 10 Enfants et 36 femmes autochtones pygmées dans le territoire d’Irumu en province d’Ituri dans la chefferie de Walese Vonkutu, Une entité située à proximité de la province du Nord-Kivu où les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) combattent la rébellion ADF depuis plus de six ans. Les crimes internationaux  à l’égard des autochtones qui continuent à se commettre dans l’est de la RDC dans une sorte d’inattention totale non seulement  de la communauté congolaise mais également de la communauté internationale. C’est comme si les autochtones pygmées  qui meurent à l’Est ne préoccupent personne.

Pour se faire, FDA condamne cet acte barbare et exige  aux autorités politico-administratives la protection et stratégie  pour mettre fin à la violence et tuerie à l’égard de peuple autochtones pygmées  dans les milieux rurales.