30 juin 2010-30 juin 2020, 10 ans de Focus Droits et Accès

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Focus Droits et Accès travaille avec des partenaires, des organisations communautaires de base et des groupes sociaux dans les villages meurtris de l’Est de la République Démocratique du Congo pour contribuer à leur relèvement social et économique et les habiliter  à défendre eux-mêmes leurs droits.

des populations pauvres et défavorisées de la République Démocratique du Congo. A l’ensemble des droits nous accordons la même valeur. Nous accordons un regard particulier aux droits économiques, sociaux et culturels dont le respect semble l’expression même du bien-être social et économique.

En effet, aux yeux de la masse populaire congolaise l’accès aux services publics comme l’eau, la santé, l’électricité, la salubrité publique ou à l’emploi ou à une sécurité sociale garantie n’est pas perçu comme un droit. A force de vivre dans un pays où tout paraît comme une faveur que l’Etat accorde, les populations aussi bien urbaines, rurales et analphabètes, préoccupées chaque jour à lutter rien que pour la survie et à faire face aux violations des droits les plus graves tels les assassinats, les cambriolages, les massacres, les déplacements forcés, les violences sexuelles, les enlèvements, ont oublié et n’ont pas eu l’opportunité d’apprendre que les droits économiques, sociaux et culturels doivent être promus et respecter au même titre que le droit à la vie ou à l’intégrité physique. La culture de revendication des droits, des meilleurs conditions de vie a disparu chez les congolais au fil des années d’oppression dictatoriale suivi d’un conflit armé vieux de plus de vingt ans à ce jour.