Focus Droits et Accès continu à soutenir les initiatives des peuples autochtones pour l’amélioration de condition de vie en Rdc

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

La République Démocratique du Congo célèbre ce vendredi  09 août la journée internationale des peuples autochtones. C’est dans cette optique que  Focus Droits et Accès (FDA) trace le point sur la situation des peuples autochtones, dans les objectifs qui cadrent avec le thème  retenu au niveau mondial qu’est la situation actuelle des territoires autochtones,  cette année, la célébration de la journée internationale est consacrée à l’Année internationale des langues autochtones 2019.

Peuples autochtones, héritiers d’une grande diversité linguistique et culturelle

Les langues autochtones sont un facteur important dans un large éventail de questions autochtones, notamment l’éducation, le développement scientifique et technologique, la biosphère et l’environnement, la liberté d’expression, l’emploi et l’inclusion sociale. Toutefois, de nombreux peuples autochtones continuent d’être confrontés à la marginalisation, à l’extrême pauvreté et à d’autres violations des droits de l’homme. Les droits linguistiques des peuples autochtones doivent faire partie intégrante du programme des droits de l’homme.

Les peuples autochtones sont les héritiers d’une grande diversité linguistique et culturelle, ainsi que de coutumes et de traditions ancestrales. Ils ne comptent pas moins de 5 000 cultures différentes et parlent la vaste majorité des quelque 7 000 langues de la planète. Malgré leur diversité, la plupart des peuples autochtones partagent d’importants points communs, notamment les liens qu’ils entretiennent avec leurs terres ancestrales et leur environnement, de même que la volonté de préserver leur mode d’organisation, leurs valeurs culturelles, sociales et économiques, qui varient souvent des normes dominant dans les sociétés dans lesquelles ils vivent. Bien que pluriels, les peuples autochtones partagent donc des défis similaires liés à la reconnaissance et à la protection de leurs droits les plus fondamentaux.